Pour notre neuvième journée à Lisbonne, nous partons découvrir les quartiers Nord. Nous quittons l’appartement très tard, et il est déjà 11h quand nous arrivons sur l’Avenida da Liberdade, grande avenue qui part du nord du Rossio et qui mène aux quartiers modernes jusqu’à la place Marquês de Pombal.

Melle UnAutreJour se prend pour une fashionista lisboète et fait quelques achats (chez Mango…) dans cette avenue large et luxueuse qui lui rappelle un peu nos Champs-Elysées. Nous remarquons très vite que les quartiers qui bordent l’avenue, eux, sont restés populaires. Nous faisons une pause dans un kiosque au milieu de l’avenue pour déjeuner.

 

Avenida da Liberdade

Avenida da Liberdade

Avenida da Liberdade

Avenida da Liberdade

Avenida da Liberdade

Avenida da Liberdade

Avenida da Liberdade

Avenida da Liberdade

Avenida da Liberdade

Avenida da Liberdade

Avenida da Liberdade

Rua de Santa Marta

Rua de Santa Marta

Après notre pause déjeuner, nous reprenons notre chemin jusqu’à la Praça Marquês de Pombal. Nous traversons le Parque Eduado VII qui doit son nom au roi d’Angleterre Edouard VII venu à Lisbonne en visite au début du XXè siècle.  C’est un vaste espace vert mais nous avons trouvé qu’il manquait de charme.

Praça Marquês de Pombal

Praça Marquês de Pombal

 Parque Eduado VII

Parque Eduado VII

 Parque Eduado VII

Parque Eduado VII

Estufa fria

Estufa fria

Par contre nous avons beaucoup aimé l’Estufa Fria (serre froide) située dans la partie nord-est du Parc. Elle  ne possède aucun système de réchauffement et dispose d’une couverture, légère, faite de fines lamelles de bois, servant à protéger des rigueurs de l’hiver, même à Lisbonne, et des chaleurs excessives de l’été.

Estufa fria

Estufa fria

Estufa fria

Estufa fria

Estufa fria

 

Puisque nous sommes à deux pas du musée Calouste Gulbenkian j’insiste pour en faire un tour rapide.  Melle UnAutreJour n’est pas d’humeur à rester enfermée des heures dans un musée donc nous ne nous attarderons pas. J’admire au passage les nombreuses oeuvres de René Lalique, ami proche Gulbenkian.

Sur le chemin du retour nous nous arrêtons dans le magasin El  Corte Inglés mais nous n’achèterons rien.

El Corte Inglés

El Corte Inglés

Capture d’écran 2016-05-26 à 21.31.17

Je reviens vite vous parler de nos deux dernières journées à Sintra et à la plage !

 

Tagged on:     

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *