Musée d’Orsay

Oui, vous avez très vite deviné, j’étais au musée d’Orsay ! J’y avais rendez-vous avec un forgeron et un paysan, salle 56. Je vous montre le dos puissant de l’un,  Forgeron, plâtre teinté, modèle pour le Triomphe de la République, Jules Aimés D*ALOU et la main noueuse de l’autre. Paysan, bronze fondu après la mort de D*ALOU d’après une de ses études en plâtre. Et les voici de face ! Bien sur, il y avait d’autres oeuvres de l’artiste mais toutes protégées par des vitrines, difficile dans ces conditions de faire des photos correctes. (1)                

Promenade improvisée #6

Retour vers Saint-Michel en passant par des petites rues Quand j’arrive vers le bas du boulevard Saint-Michel, la lumière du jour a déjà diminué, et toutes les lumières artificielles commencent à ressortir. Je m’arrête quelques minutes chez un bouquiniste, lorsque je ressors la nuit est tombée. Avant de partir j’observe un homme qui fait de gigantesques bulles de savon devant la fontaine Saint-Michel.   Puis, je m’installe tranquillement dans un bus qui me rapproche de la maison The end !

Promenade improvisée #5

        En 1777, le roi Louis XV fait voeu de consacrer un édifice prestigieux à Geneviève, sainte patronne de Paris, qu’il confie à l’architecte Soufflot. En 1791, le monument est transformé en Panthéon national, destination civique dont il est définitivement investi en 1885 lors de l’inhumation de Victor Hugo. La crypte habite les tombeaux des grands hommes de la nation dont Voltaire, Emile Zola, Jean Moulin, Marie Curie. Architecture néo-classique, décors peints et sculptés du XIXè siècle, reconstitution de l’expérience du pendule de Foucault en 1851, complètent la visite… que je n’ai pas faite ! Il était

Promenade improvisée #4

Je passe devant le Palais du Luxembourg, puis devant le bassin où je suis les évolutions d’un voilier agilement téléguidé. Le soleil fait une timide apparition. Et je trouve la troisième oeuvre de D*alou, un hommage à Scheurer-Kestner, qui je dois l’avouer me déçoit un peu. Adossées à une l’obélisque, deux allégories symbolisent la Justice et la Vérité. Auguste Scheurer-Kestner fut vice-président du Sénat. Il est surtout connu pour avoir été un ardent défenseur du capitaine Dreyfus.  Pour en savoir plus, c’est ici. Puis, je me dirige vers la sortie avec l’idée l’aller au Panthéon avant que la nuit tombe.

Promenade improvisée #3

Je continue mon tour du jardin et c’est près de l’Orangerie que je trouve la deuxième sculpture de D*alou, un monument-fontaine en hommage à Eugène Delacroix. Très vite mon regard est attiré par le canard qui fait sa toilette. Le vert de sa tête, le jaune de son bec, le bleu de ses ailes, l’orange de ses pattes semblent d’autant plus vifs que la journée est grise. J’en oublie de photographier les détails de la sculpture… mais vous pouvez les voir ici et en apprendre plus sur cette oeuvre là. “A la base est assis un jeune homme nu ,

Promenade improvisée #2

Très rapidement je découvre la première œuvre de D*alou     Cette sculpture en bronze est de toute beauté, je n’ai qu’un seul regret, les travaux en cours dans le jardin m’interdisent de faire le tour et de la voir de dos. Je reviendrai un autre jour… N.B. : La première esquisse de ce groupe aurait été réalisée à Londres -ahhh, Londres ! – elle est conservée au musée d’Orsay. Plus d’info ici, ici ou encore là.