Piccadily Circus et les travaux

Le ciel bleu, un ange baptisé Eros par les londoniens, sur cette photo tout semble calme et serein. Pourtant, Pircadilly Circus c’est tout le contraire. Panneaux publicitaires, bruit, travaux, embouteillages… Eros est cerné par l’agitation de la ville ! Et des travaux à Londres, nous en avons vu un peu partout. Voici quelques photos prises au hasard de nos allées et venues dans la ville.

What did you buy ?

Parce que, quand même, je ne suis pas revenue sans quelques souvenirs, voici mes emplettes ! Mes achats à Londres J’ai essentiellement craqué pour des carnets et,  à voir les couleurs de leurs couvertures, il faut croire que tout le rouge vu dans la capitale britannique m’a influencée ! Mais mes achats sont-ils typiquement anglais pour autant ? Pas vraiment. Le carnet “London” est un produit Cavallini & Co, une entreprise américaine. Les cahiers rouges sont des Moleskine célèbre marque de carnets de notes fabriqués par Modo & Modo, une société italienne. Le petit cahier “So much to do, so

V&A Museum + EDIT

Le Victoria & Albert Museum est le plus grand musée des arts décoratifs du monde. Je rêvais d’y passer une journée entière mais je savais qu’accompagnée de Melle UnAutreJour ce serait impossible. Je commençais même à abandonner l’idée de toute visite pendant ce séjour et pensais qu’il serait préférable que j’y revienne seule lors d’un improbable éventuel prochain voyage lorsque l’occasion d’y passer une petite heure s’est présentée. La journée du jeudi devait être consacrée à ma cousine qui vit en Grande Bretagne et qui venait nous rejoindre sur Londres. Nous avions rendez-vous au Natural History Museum qui se situe

Shopping

Beaucoup de tentations shopping à Londres, mais j’avais pris la décision de rester raisonnable est j’ai su m’y tenir. Cela ne m’a pas empêchée de regarder les vitrines et même parfois de jeter un oeil à l’intérieur des magasins. Carnaby Street Carnaby Street, le quartier qui dictait les tendances mode dans les années 60. Regent Street On y trouve le célèbre magasin Liberty qu’il me tardait de découvrir. Il est très différent de ce que j’imaginais. Les tissus ne représentent qu’une toute petite partie des produits proposés. Tout est très beau, tout est terriblement cher… C’est dans Regent street que

Tower of London

Mardi* s’annonce être une mauvaise journée pour les photos En effet, la veille au soir, je n’ai pas pu recharger ma batterie, mon chargeur refusant de fonctionner avec le transformateur… Donc pour économiser ce qui me reste de batterie, je ne prends que peu de photos sur le chemin qui nous mène à Tour de Londres. Royal Court of Justice   Lorsque nous descendons du bus nous apercevons le Tower Bridge. Hélas, nous avons le soleil dans les yeux d’où la photo surexposée. Nous pénétrons dans la tour, Mademoiselle UnAutreJour est fascinée par ce lieu où l’on a emprisonné et

Back from London

On a aimé L’emplacement de notre hôtel La propreté des rues The English Breakfast  Les bus à deux étages Passer une journée avec nos cousines Prendre une multitude de photos Starbuck coffee – Royal Albert Hall On a été surprises par Le temps ensoleillé, cinq jours et pas une goutte de pluie ! La quantité impressionnante de bus et de taxis L’immensité des musées et leurs collections exceptionnellement bien présentées L’intérieur des taxis, très spacieux Les travaux à tous les coins de rue Le nombre de cabines téléphoniques (il en reste si peu à Paris)   On a moins aimé