Premier vide-greniers de l’année

Quand ce matin au réveil je me suis aperçue qu’il y avait un vide-greniers pas trop loin de la maison, j’ai demandé à Monsieur UnAutreJour de m’y accompagner. J’y ai dépensé la folle somme de 50cts pour deux assiettes ! Le soleil qui était de la partie à hélas disparu. Bon dimanche !

Edit : commentaires et Vide-grenier

  Edit du 12/06 : Peu après avoir publié ce billet, j’ai involontairement bloqué les commentaires. Ils sont à nouveau ouverts !   Hier, il a fait beau ET je ne travaillais pas. Je crois bien que cela n’était pas arrivé depuis des lustres mois… A vrai dire, j’aurais du travailler, mais vu qu’il me fallait impérativement être dispo pour ma filleule, j’avais aménagé mon planning. Du coup, non seulement j’ai évité une journée vraiment pénible (oui, le boulot s’annonçait comme particulièrement difficile ce samedi) mais surtout j’ai déjeuné puis passé l’après-midi au soleil, chez mon amie d’enfance, en fort

D’un vide-grenier à l’autre.

Ce matin, tout comme dimanche dernier,  l’envie d’aller faire un tour sur un vide-grenier m’a tirée du lit. Je ne suis pas revenue bredouille de ces deux escapades. J’ai même trouvé mon butin un peu lourd quand il a fallu porter tous les livres. Voici donc ce que j’ai rapporté de ces deux matinées. Un troupeau Il m’arrive encore d’acheter des figurines Schleich (ou Papo) pour  Mademoiselle UnAutreJour. Elle ne joue pas avec, elle les dessine. Là, il se trouve qu’à deux reprises je suis tombée sur des chevaux. Du coup, elle a tout un troupeau et ce pour à

Plaisirs du week-end #2

Hier soir, nous nous sommes couchés très tard. Pourtant, lorsque je me suis réveillée ce matin, un peu avant 9 heures, je n’avais aucune envie de paresser dans mon lit. J’ai réussi à convaincre Monsieur UnAutreJour que nous pourrions aller faire un tour sur un vide-grenier. Certes, l’heure était trop avancée pour y faire de belles découvertes ou de bonnes affaires, mais nous aurions tout de même le plaisir de déambuler entre les stands. Mademoiselle UnAutreour était, elle aussi, partante. A peine arrivée, j’ai trouvé un bol à céréales Peter Rabbit de la marque de porcelaine anglaise Wedgwood. Je fais

Les vide-greniers du week-end

Il y a bien longtemps que je n’avais pas mis les pieds sur un vide-greniers. Samedi, alors que nous nous étions éloignés de la région parisienne nous avons flané, très tard dans l’après-midi, sur la brocante d’un village. Les exposants remballaient. Nous avons quand même dépensé 3€ pour 3 objets : Un double decker (bus rouge à deux étages) Un sac en toile style US Un seau à glace Suze Ce matin, nous étions de retour à la maison et nous sommes allés faire un tour sur un vide-grenier en milieu de matinée. Nous y avons dépensé à peine plus

Un dimanche

Je n’ai plus le courage de me lever tôt le dimanche pour courir les vide-greniers. C’est donc à une heure raisonnable et en famille que je suis allée faire un tour ce matin sur une brocante pas trop loin de la maison. Nous sommes revenus avec des livres, des figurines d’animaux – Mademoiselle UnAutreJour les utilise comme modèles pour dessiner- et un service à fondue Bodum tout neuf ! Bon dimanche !

Vide-greniers

Ce matin Monsieur UnAutreJour et Mademoiselle UnAutreJour m’ont accompagnée sur un vide-greniers. Nous y avons trouvé de fabuleux masques en papier. D’abord deux qui provenaient du Victoria & Albert Museum, puis un peu plus loin, sur un autre stand, une dizaine d’autres estampillés “Madame Tussauds”.     On s’est bien amusé cet après-midi !